Leçon 1: L'évangile de Patmos

SABBAT APRES-MIDI 

Lecture de la semaine: Apo. 1:1-8; Jean 14:1-3; Deutéronome 29:29; Jean 14:29; Romains 1:7; Phil. 3:20; Dan. 7:13,14. 

Verset à memoriser : "Heureux celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de la prophétie, et qui gardent les choses qui y sont écrites! Car le temps est proche." (Apo 1:3 NEG). 

Les prophéties de l'Apocalypse ont été révélées dans une vision l'apôtre Jean il y a plus de dix-neuf siècles pendant son exil sur une petite ile rocheuse dans la mer Egée appelée Patmos (Apocalypse 1:9). Apocalypse 1:3 promet des bénédictions a ceux qui lisent le livre, qui l'écoutent et qui obéissent a ses injonctions (voir aussi Luc 6:47, 48). Le verset promet une bénédiction à la personne qui le lit à haute voix et aux autres qui l'écoutent. Les auditeurs sont la congrégation assemblée dans l'église pour entendre les messages. Cependant, ils sont bénis, non seulement parce qu'ils ont tout simplement lu ou écoute, mais aussi parce qu'ils obéissent aux paroles du livre (voir Apo. 22:7). Les prophéties de l'Apocalypse sont l'expression du soin de Dieu pour Son peuple. Elles nous instruisent sur la brièveté et la fragilité de cette vie, sur le salut en Jésus et sur notre vocation a répandre l'Evangile. Les prophéties bibliques sont comme une lampe qui brine dans un endroit obscure (2 Pierre 1:19). Elles sont destinées a guider notre vie d'aujourd'hui et a nous donner l'espérance en l'avenir. Nous aurons besoin de ce guide prophétique jusqu'à la venue de Christ et à l'établissement du royaume éternel de Dieu. 

Etudiez cette leçon pour le sabbat 5 Janvier 

Lisez Apocalypse 1:1, 2.Quelle est la signification du titre complet du livre? Que nous apprend le titre sur le contenu du livre? 

Apocalypse 1:1 mentionne le titre du livre comme « La révélation de Jésus-Christ ». Le mot révélation vient du grec apokalupsis (apocalypse), qui signifie « découverte » ou « dévoilement ». L'Apocalypse est un dévoilement de Jésus-Christ. C'est à la fois à propos de Jésus et par Jésus. Alors que Dieu a transmis ce message par Jésus-Christ (voir Apo. 22:16), le livre témoigne que Jésus fait également l'objet de son contenu. L'Apocalypse est Sa révélation à Son peuple et l'expression de Ses soins pour eux.

Jésus est le personnage central de la révélation. Le livre commence avec Lui (Apo. 1:5-8) et finit avec Lui (Apo. 22:12-16). «Les livres de Daniel et d'Apocalypse parlent et disent la vérité. Mais quelle que soit la partie du sujet présents, elevez Jésus comme le centre de tout espoir, "La racine et le rejeton de David et la brillante étoile du matin". » — Ellen G. White, Testimonies to Ministers and Gospel Workers, p. 118.

En outre, le Jésus de l'Apocalypse est le Jésus des quatre évangiles. L'Apocalypse continue de faire la description de Jésus et de Son œuvre du salut en faveur de Son peuple tout comme cela est dépeint dans les Evangiles. Le livre de l'Apocalypse se concentre ensuite sur les différents aspects de Son existence et de Son ministère. Essentiellement, l'Apocalypse commence là ou les Evangiles se terminent, c'est-à-dire, par la résurrection de Jésus et Son ascension au ciel.

Tout comme l'épitre aux hébreux, l'Apocalypse met l'accent sur le ministère céleste de Jésus. II montre qu'après Son ascension, Jésus a été inauguré dans Son ministère royal et sacerdotal dans le sanctuaire céleste. Sans la révélation (ou l'épitre aux hébreux), notre connaissance du ministère sacerdotal de Christ dans le ciel en faveur de Son peuple serait très limitée. Mais à part l'épitre aux Hébreux, le livre de l'Apocalypse nous donne un aperçu unique sur le ministère de Jésus Christ en notre faveur. 

Lisez Jean 14:1-3.Comment la promesse au sens très large ici nous aide a mieux comprendre ce que Jésus fait pour nous dans le ciel maintenant? Quelle espérance pouvons-nous tirer de cette merveilleuse promesse?

Apocalypse 1:1 indique également que le but du livre est de révéler les évènements futurs a partir desquels le livre lui-même a été écrit. Quiconque est familier avec l'Apocalypse remarquera que is prédication de ces événements — que ce soit ceux déjà accomplis (du moins de notre point de vue aujourd'hui) ou ceux encore a venir (encore une fois, c'est de note point de vue aujourd'hui) — occupé la plupart du contenu du livre.

L'objectif principal des prophéties bibliques est de nous assurer que, peu importe ce qu'apporte l'avenir, Dieu est au contrôle. L'Apocalypse assume ce role: le livre nous assure que Jésus-Christ est avec Son peuple tout an long de l'histoire de ce monde et de ses événements finals alarmants.

En conséquence, les prophéties de l'Apocalypse ont deux raisons Fatigués: nous enseigner comment vivre aujourd'hui et nous préparer pour l'avenir. 

Lisez Deutéronome 29: 29.Comment ce texte nous aide-t-il a comprendre pourquoi certaines choses ne nous sont pas révélées? Selon ce texte, quel est le but des choses qui nous sont révélées? Autrement dit, pourquoi Dieu nous les a révélés? Voir aussi  Apocalypse 22:7. 

Les prophéties de la fin des temps de l'Apocalypse ne sont pas révélées pour satisfaire noire curiosité obsessionnelle quant a l'avenir. Le livre ne révèle que des aspects du futur que Dieu juge importants que nous sachions. Ils nous sont communiqués pour nous faire comprendre la gravite de ce qui va arriver afin que nous nous rendions compte de noire dépendance a Dieu, et dans cette dépendance, Lui obéir.

Pendant des siècles, nombre de spéculations des plus sensationnelles accompagnaient des enseignements annonçant Cant de choses an sujet des événements de la fin des temps. De grandes fortunes furent accumulées par ceux qui, en prédisant la fin immédiate, ont exploité leurs victimes, en les effrayant de donner de l'argent, parce que, eh bien, la fin était proche. Dans tons ces cas, cependant, la fin n'est pas venue, et les gens étaient déçus et découragés. Tout comme avec tonics les bonnes choses que Dieu nous a données, la prophétie peut être aussi abusée et mal interprété a mauvais escient. 

Lisez  Jean 14:29.Quel principe crucial pouvons-nous trouver dans ce texte et qui exprime le but de la prophétie?  

Lisez Apocalypse 13:1, Daniel 7:1-3 et Ezechiel 1:1-14. Queue est la seule chose que toutes ces visions ont en commun? 

Apocalypse 1:1 déclare encore: « Révélation de Jésus-Christ, que Dieu Lui a donné pour montrer à Ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu'Il a fait connaitre, par l'envoi de Son ange, a Son serviteur Jean » (Apo.1:1, NEG). On retrouve ici un mot èimportant dans le livre. L'expression « fait connaitre » est une traduction du mot grec semaino, signifiant « montrer par des signes symboliques ». Ce mot est utilisé dans la traduction grecque de l'Ancien Testament (la Septante), oft Daniel a explique au roi Nabuchodonosor qu'au moyen de la statue d'or, d'argent, de bronze et de fer, « Dieu a fait connaitre au roi ce qui doit arriver » (Dan. 2:45, NEG). En utilisant le même mot, Jean nous dit que les scènes et les évènements de l'Apocalypse lui ont été montres en vision au moyen des symboles. Guide par l'Esprit Saint, Jean a rapporte fidèlement ces présentations symboliques telles qu'il les avait vues dans les visions (Apo. 1:2).

Ainsi, le langage utilisé pour décrire la plupart des propheties de l'Apocalypse ne doit pas être interprets littéralement. En règle générale, la lecture de la Bible en général suppose une compréhension littérale du texte (a moins que le texte utilise un symbolisme explicite). Mais quand nous lisons l'Apocalypse — a moins que le texte n'exprime un sens litteral explicite — nous devons l'interpréter symboliquement. Alors que les scènes et les évènements prevus en soi sont réels, ils ont été généralement exprimes dans un langage symbolique.

Garder a l'esprit le caractere largement symbolique de l'Apocalypse nous protègera contre la tentation de déformer le message prophétique. En essayant de determiner le sens des symboles utilisés dans le livre, it faut veiller a ne pas imposer au texte un sens qui relève de l'imagination humaine ou un sens courant de ces symboles. Au contraire, nous devons chercher dans la Bible les symboles appropries afin de comprendre les symboles contenus dans le livre de l'Apocalypse. En fait, en essayant de dechiffrer le sens de ces symboles dans l'Apocalypse, nous devons nous rappeler que la plupart d'entre eux proviennent de l'Ancien Testament. En decrivant l'avenir dans le langage du passé, Dieu voulait nous faire comprendre que Ses oeuvres salvatrices futures seront tres semblables a Ses oeuvres salvatrices dans le passé. Ce qu'Il a fait pour Son peuple dans le passé, Il le fera aussi dans le futur. En nous efforcant de decoder les symboles et les images de l'Apocalypse, nous devons commencer a preter attention a l'Ancien Testament. 

L'Apocalypse commence par une salutation semblable à celles qu'on trouve dans les lettres de Paul. Le livre était probablement envoyés comme une lettre aux sept églises d'Asie mineure du temps de Jean (voir Apo. 1:11). Toutefois, l'Apocalypse n'était pas écrite pour ces églises seulement, mais pour toutes les générations de chrétiens tout au long de l'histoire.

Lisez Apocalypse 1:4, 5 et Romains 1:7. Quels souhaits communs se trouvent dans les deux textes, et de la part de qui ces salutations sont exprimées?

Les deux textes offrent une salutation épistolaire: « que la grâce et la paix vous soient données » (Apo. 1:4, NEG). Cette expression as composé de la salutation grecque charis (grâce) et des vœux hébreux shalom (« paix » « bienêtre »). Comme nous pouvons le voir dans ces textes, les dispensateurs de la grâce et de la paix sont les trois personnes de la divinité.

Dieu le Père est identifie comme Celui « qui est, qui etait, et qui vient » (voir Apo. 1:8, Apocalypse 4:8, LSG). Ceci se réfère au nom divin Yahvé (Exode 3:14): [Je sums "Je suis"], « JE SUIS QUI JE SUIS » (NEG), « JE SUIS CELUI QUI EST » (BJ), faisant référence a l'existence éternelle de Dieu.

L'Esprit Saint est design par « les Sept Esprits » (Apo. 4:5 et Apo. 5:6). Sept est un nombre de plénitude. L'appellation « Les Sept Esprits » signifie que l'Esprit Saint est a ]'œuvre dans les sept églises. Cette image fait référence a l'omniprésence de l'Esprit Saint et Son œuvre parmi le peuple de Dieu a travers l'histoire, leur permettant d'accomplir leur vocation.

Jésus Christ est identifie par trois titres: « le Témoin Fidele, le Premier-né d'entre les morts et Is Souverain des rois de la terre » (Apocalypse 1:5, BFC). Ils se réfèrent a Sa mort sur la Croix, Sa résurrection et Son règne dans Is ciel. Puis Jean déclare ce que Jésus a fait: « Celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par Son sang, et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu Son Père » (Apo. 1:5, 6, NEG).

Il « nous aime » dans le texte original se réfère a l'amour continu de Christ, qui englobe le passé, le présent et l'avenir. Celui qui nous aime nous a libérés de nos péchés par Son sang. En grec, il s'agit d'un actes dument accompli dans le passe: quand Jésus est mort sur la croix, Il a pourvu de Son sang pour une expiation complète de nos péchés. 

Ephésiens 2:6 et Philippines 3:20 décrivent les rachetés comme ceux qui sont rachetés et rendus dignes de s'assoir avec Jésus dans les lieux célestes. Que peut signifier cette expression, et comment jouis-sons-nous de ce statut glorieux en Christ de « rois et sacrificateurs » tout en étant dans ce monde de péché? Comment ce fait devrait-il influencer notre façon de vivre?

La conclusion du prologue de l'Apocalypse exprime le véritable objet de l'ensemble du livre: le retour de Jesus dans la puissance et la gloire. La promesse de Christ de revenir est lifter& trois fois dans la conclusion du livre (Apocalypse 22:7, 12, 20).

Lisez Apocalypse 1:7, 8. Le libelle de ce texte provient de plusieurs textes prophétiques: Daniel 7:13, 14; Zacharie 12:10; Matthieu 24:30. Que nous disent ces textes sur la certitude de la seconde venue?

Dans l'Apocalypse, la seconde venue de Christ est le point final de l'histoire. La seconde venue marquera la fin de l'histoire de ce monde et le début du royaume eternel de Dieu, ainsi que la libération des rachetés de tout mal, de l'angoisse, de la douleur et de la mort.

Tout comme le reste du Nouveau Testament, Apocalypse 1:7 indique la venue littérale et personnelle de Christ dans la majesté et la gloire. Chaque être humain, y compris « ceux qui L’ont percé », sera témoin de Sa venue. Ces paroles indiquent une résurrection spéciale de certaines personnes juste avant le retour de Christ, ce qui inclut ceux qui L’ont crucifié. Tandis que Jésus apportera, avec Sa venue, la délivrance a ceux qui L'attendent, II apportera le jugement à ceux qui ont rejeté Sa miséricorde et Son amour.

La certitude de la venue de Christ est confirmé par les paroles « Oui, Amen » (Apocalypse 1:7). Le mot 'oui ' est traduit du mot grec nai et amen est affirmatif de l'hébreu. Ensemble, ces deux mots expriment la certitude. Ces deux mots concluent l'ouvrage en deux affirmations similaires (voir Apo. 22:20).

« Plus de dix-huit cents ans se sont écoulées depuis que le Sauveur a donne la promesse de Sa venue. Au fil des siècles, Ses paroles ont rempli de courage le cœur de Ses fideles. La promesse n'est pas encore accomplie: la voix de Celui qui donne la vie n'a pas encore appelé du sommeil les saints de leurs tombes; néanmoins, la parole prononcée est une parfaite assurance. En Son temps, Dieu accomplira Sa parole. Sommes-nous fatigués? Perdrons-nous noire emprise sur la foi lorsque nous sommes si près du monde eternel? Notre citadelle de la foi n'est-elle plus en sécurité? — Non, non, un peu de temps et nous verrons le Roi dans Sa beauté. Un peu de temps et Il essuiera toute larme de nos yeux. Un peu de temps et Il nous présenter « irréprochables devant la présence de Sa gloire avec une grande joie. » — (traduit d'Ellen G. White, The Advent Review and Sabbath Herald, Nov. 13, 1913). 

Une promesse est aussi forte que l'intégrité de la personne qui la faite et sa capacité a l'accomplir. Comment le fait que la promesse de la seconde venue ait été faite par Dieu, qui a par le passé tenu toutes Ses promesses, vous rassure que Christ reviendra comme Il l'a promis?

Lisez Ellen G. White, "The Study of the Books of Daniel and the Revelation," pp. 112-119, dans Testimonies to Ministers and Gospel Workers.

« Dans l'Apocalypse sont dépeintes les choses profondes de Dieu. Le nom mime d'Apocalypse ou de Révélation, qui fut donne a ces pages inspirées, contredit ceux qui prétendent que ce livre est un livre scene. Une révélation est quelque chose de compréhensible. Le Seigneur lui-même a révélé a son serviteur les mystères contenus dans ce livre, et it désire qu'il soit accessible a l'intelligence de quiconque. Ses vérités sont adressées a tout ceux qui vivront a la fin des temps, comme a ceux qui vivaient a l'époque de Jean. Quelques-unes des scènes écrites dans cette prophétie font partie du passé, d'autres se déroulent sous nos yeux. Quelques-unes nous donnent un aperçu de la fin du grand conflit déchaîne entre les puissances des ténèbres et le Prince du ciel, et d'autres décrivent le triomphe et les joies des rachetés dans la terre renouvelée. Que nul ne pense donc, parce qu'il ne peut saisir la signification de tous les symboles de l'Apocalypse, qu'il est inutile de sonder ce livre pour comprendre les vérités qu'il contient. Celui qui a révélé ces mystères a Jean donnera un avant-gout des choses célestes a quiconque cherchera diligemment a les connaitre. Ceux dont le cœur est prêt à les recevoir seront rendus capables de comprendre ses enseignements, et it leur sera accorde les bénédictions promises a ceux "qui entendent les paroles de la prophétie, et qui gardent les choses qui y sont &rites" » — Ellen G. White, Conquérants pacifiques, p. 520.

Discussion:

1- Si l'Apocalypse est le dévoilement de Jésus-Christ, pourquoi le mot apocalypse a-t-il un sens péjoratif aujourd'hui? Qu'est-ce que cela nous apprend sur la perception populaire de l'Apocalypse dans la chrétienté? Pourquoi la peur est-elle souvent associée aux prophéties de l'Apocalypse? 

2- Pensez a certaines des prédictions ratées que certaines personnes ont faites juste au cours des 20 dernières années, concernant les événements de la fin des temps et la seconde venue de Jésus. Peu importe les cœurs ou les motivations de ceux qui les font (ce que nous ne —pouvons savoir de toute façon), quels sont les résultats négatifs de ces prédictions non accomplies? Comment ceux qui ont cru en la sensation de ces prédictions se sentent-ils? Comment ces prédictions ratées font-elles paraitre les chrétiens en général aux yeux de ceux de l'extérieur? Comment, en tant que peuple qui croit en la prophétie et qui voit les événements de la fin des temps comme indicateurs, réalisons-nous le juste équilibre dans la façon dont nous comprenons la prophétie et comment nous l'enseignons a d'autres?