L'un des plus grands changements dans la vie d'une personne est le mariage.

Bien sûr, ce n'est pas tout le monde qui se marie. Après tout, Jésus, notre plus grand exemple, ne s'est jamais marié, de même que bon nombre d'autres personnages de la Bible.

Néanmoins, beaucoup de gens se marient, et donc, la Bible n'est pas silencieuse sur le mariage, qui est surement l'un des plus grands facteurs de changement dans la vie.

La première organisation sociale mentionnée dans la Bible est le mariage. Pour Dieu, le mariage est si important au point que même les paroles qu'Il a dites à Adam et Ève en Éden lors du mariage apparaissent dans trois autres endroits dans les Écritures. « C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. » (Gen. 2:24, LSG; Voir aussi Matthieu 19:5, Marc 10:7, Éphésiens 5:31). Ces textes nous disent qu'une fois qu'une personne se marie, la relation la plus importante dans sa vie devrait être entre elle et son conjoint, et non entre elle et ses parents. L'une des raisons pour lesquelles le mariage entre un homme et une femme est si important pour Dieu est qu'il est typique de la relation qui existe entre Son Fils, Jésus, et l'église, Son Épouse (Eph. 5:32).

Avant de bâtir une maison, on doit s'arrêter et évaluer le cout (Luc 14::28-30); à plus forte raison, combien cela est important quand on veut fonder un foyer? Une maison est construite avec des briques et du ciment, du bois et du fer, des câbles et du verre. Mais un foyer est construit avec des choses qui ne sont pas forcément matérielles.

Quels sont certains des traits essentiels de caractères qui sont importants pour tous les aspects de la vie, mais qui sont particulièrement importants pour ceux qui se préparent au mariage? 1 Corinthiens 13:4-8; Gal. 5:22, 23.

La préparation au mariage doit commencer par nous-même, personnellement et individuellement. Dans le même temps, nous devons examiner attentivement notre futur conjoint pour voir s'il/elle serait un bon complément pour nous. Est-il/elle laborieux(se)? (Prov. 24:30-34). Est-il/elle de mauvaise humeur? (Prov. 22:24). Avons-nous des croyances communes? (2 Corinthiens 6:14, 15). Qu'est-ce que ma famille et mes amis pensent de mon/ma futur(e) époux(se)? (Prov. 11:14). Mon analyse est-elle fondée sur la foi ou sur les seuls sentiments? (Prov. 3:5, 6). Les réponses à ces questions peuvent signifier un avenir de bonheur ou toute une vie de tristesse. 

Pensez à quelques bons mariages. Quels principes y trouvez-vous qui s'appliquent aussi aux autres types de relations interpersonnelles?