Imprimer
Catégorie parente: Trimestre 2 : Les saisons de la famille
Catégorie : Leçon 8 : La saison de la parentalité

Relisez Proverbes 22:6. Quelle est votre compréhension de ce passage? Est-ce une garantie, une promesse ou une probabilité?

Parfois en tant que parent, vous faites tout ce que vous devriez faire — passer du temps à enseigner à vos enfants les bonnes choses, vivre selon votre connaissance de Dieu, les inscrire aux bonnes écoles, aller régulièrement à l'église avec eux, les impliquer dans l'œuvre missionnaire — mais ils finissent par quitter la foi dans laquelle vous les avez élevés. La douleur est atroce, et il n'y a aucun moment où vous ne vous préoccupez pas de leur salut. La cause n'est pas nécessairement la faute au parent. Les enfants ont leur propre volonté et sont ultimement responsables devant Dieu de leurs actions.

Certains ont pris les paroles « quand il sera vieux, il ne s'en écartera pas » comme une promesse, une garantie que la bonne parentalité aboutira toujours au salut de leur enfant. Mais Proverbes nous donne souvent des principes et non des promesses toujours inconditionnelles. Ce que nous pouvons tirer de ce texte est l'assurance que les leçons apprises dans l'enfance dureront toute une vie. Chaque enfant atteindra un âge où, soit il accepte l'héritage de ses parents, soit il le rejette. Les parents qui ont pris soin de donner à leurs enfants une formation pieuse ont l'assurance que ce qu'ils enseignaient à leurs enfants sera toujours avec eux, et même s'il arrive que leurs enfants abandonnent la foi, les graines qu'ils ont semées dans leur coeur seront continuellement en eux et les rappelleront de revenir à la maison. être un bon parent est notre choix; ce que deviennent nos enfants est leur choix.

Que doit faire un parent lorsqu'un enfant s'égare? Amenez vos enfants à Dieu dans la prière fervente. S'il y a quelqu'un qui comprend votre douleur, c'est Dieu, dont les milliards d'enfants Lui ont tourné le dos, Lui, le parent parfait. Vous pouvez soutenir votre enfant prodigue avec l'amour et la prière, et soyez prêt à être à leurs côtés alors qu'ils luttent contre Dieu.

Ne soyez pas trop gênés de demander de l'appui et de la prière, ne vous culpabilisez pas et ne soyez pas tellement concentrés sur le fils prodigue au point d'oublier le reste de la famille. La parentalité d'un fils prodigue peut diviser votre ménage; ainsi, construisez un front uni avec votre conjoint et fixez des limites claires pour votre enfant. N'oubliez pas que Dieu aime votre enfant plus que vous le faites, regardez à un avenir meilleur et acceptez que votre enfant est dans l'atelier de Dieu.

Il est normal dans une telle situation de vous blâmez vous-même. Et même si vous aviez fait des erreurs, pourquoi est-il préférable de se concentrer sur l'avenir et sur les promesses de Dieu? Voir Phil. 3:13.